PHOTOGRAPHE

Daniel Silva Yoshisato a travaillé comme photographe freelance pour l'Agence France Presse et Reuters de 2004 à2005, et a contribué à de nomrbreuses publications : Paris Match, Time, Der Spiegel, L´Equipe, Stern, Geo, Le Monde, National Geographic, XXI, The Telegraph, Esquire.

Diplômé en Sciences des Communications à l'Université de San Martin, il débute son travail comme photographe de presse en 2000 pour le journal péruvien El Comercio.

Il a reçu plusieurs prix et récompenses, dont le Visa d´Or du "Visa Pour L'Image" Daily Press 2004, et le premier prix "Sports Features Stories" au World Press Photo contest 2005.

En 2005, Daniel Silva participe au Joop Swart Masterclass du World Press Photo foundation.

Il est co-fondateur de Cometa, une agence de communication pour les entreprises et les médias. En 2013 Cometa a remporté le prix Wayra de la Fondation Telefonica (Pérou).

Il est l'auteur et développe des projets vidéos et photos sur l'Afrique du Sud.

Footballeuses du ciel de Cusco
Women soccer in the Cusco's sky
Women soccer in the Cusco's sky
Women soccer in the Cusco's sky
Les derniers seigneurs de l'océan
The Last Lords of the Sea
The Last Lords of the Sea
The Last Lords of the Sea
En voir plus

Les derniers seigneurs de l'océan...

Les "Huamanchumo" sont une famille de pêcheurs qui vivent dans un petit village au bord de l'oécan Pacifique, appelé Huanchaco, situé à Trujillo, sur la côte nord du Pérou. Mercredes Huamanchumo (1946) est un pêcheur traditionnel, descendant direct du peuple des "Moche". Ses fils, Lucio (1979) et Junior (1983) respectent et poursuivent la tradition familiale. La culture "Moche" trouve ses origines dans l'ère pré-inca, entre 200 av. J.C. et 700 ans après Jésus Christ.

Les "Moche" ont conçu, dessiné et construit une sorte de canoë à partir de plantes aquatiques locales appelées "totora" (Scirpus californicus). 45 familles de pêcheurs vivent actuellement à Huanchaco. Les Huamanchumo constituent l'une des dernières générations de pêcheurs traditionnels au Pérou. La pêche artisanale n'attire plus les jeunes qui préfèrent migrer vers les grandes villes à la recherche de meilleures opportunités économiques...

L'activité de pêche "traditionnelle" sur la mer de Huanchaco est menacée et même déjà en voie de disparition. De surcroît, elle a été réduite par l'essor de la pêche intensive et industrielle. Selon les témoignages des marins locaux, la pêche a diminuée de 60% et de nombreuses espèces sont menacées : "merlu (merluccius gayi peruanus), lenguado (paralichtys adspersus), lisa (mugil cephalus), cachema (cynoscion analis), tollo (mustelus whiyneyi), Chita (anisotremus scapularis), mojarilla (stellifer minor), machete (brevoortia maculata chilcae), sardine (sardinops sagax sagax)".

Les footballeuses de Cuzco...

 

Dans le village de Churubamba, du district de Andahuaylillas, à Cuzco, des femmes péruviennes jouent au football à 4.000 m. d’altitude.

 

250 familles vivent dans des fermes en élevant des troupeaux de moutons et de lamas.

 

L’équipe de football féminin de Churubamba compte environ 30 joueuses. Elles sont toutes femmes au foyer et parviennent à concilier le football, l’après-midi, avec leurs activités agricoles et ménagères. Elles ont participé durant toute une année à un grand tournoi de foot avec les autres villages de la province de Cuzco… et sont championnes en titre !

© 2018  par Ilan Management - Tous droits réservés          Crossing Art -  5 allée Sapieha, 64200 Biarritz - 06 40 11 17 72 - crossing.art@orange.fr