PHOTOGRAPHE

Gerda Taro  (1910-1937)

Née à Stuttgart (Allemagne) le 1er août 1920, Gerta Pohorylle grandit à Leipzig au sein d'une famille juive de classe moyenne.

Elle fuit à Paris en 1933 où elle rencontre très tôt "André" Fridemann et commence la photographie. 

Au printemps 1936 ils s'inventent une nouvelle identité et deviennent respectivement Robert Capa et Gerda Taro. Au mois d'aout 1936, Taro et Capa arrivent en Espagne comme photographes free lance afin d'y réaliser des reportages sur la cause des Républicains espagnols, pour le compte de revues françaises. Gerda Taro devient pionnière dans le photojournalisme et sa brève carrière a mis en avant les clichés du front, en première ligne, des photos très dramatiques de la Guerre Civile Espagnole.

Son style est très proche de celui de Robert capa mais diffère par son intérêt singulier pour des compositions plus formelles et un niveau d'intensité photographique particulière fort pour les sujets morbides.

Taro a travaillé aux côtés de Capa, ils ont collaboré de manière très étroite.

Alors qu'elle couvre la bataille cruciale de Brunete, elle meurt écrasée par un char le 26 juillet 1937.

Elle est la première femme photographe a être tuée durant un reportage de guerre.

Gerda Taro, première femme photoreporter de guerre tuée dans l'exercice de ses fonctions.

© 2020  par ILAN Management - Tous droits réservés          Crossing Art -  5 allée Sapieha, 64200 Biarritz - 06 40 11 17 72 - crossing.art@orange.fr